thierrybron protheses

Changement de prothèses mammaires

Un remplacement des implants mammaires ne s’effectue uniquement qu’en cas d’usure et/ou de rupture, ou si la patiente souhaite un changement de volume et/ou de forme de sa poitrine.

Le changement des prothèses est donc nécessaire en cas de complications, qu’elles soient asymptomatiques ou symptomatiques (une douleur, une inflammation, un changement de forme).

Il peut s’agir d’une usure avec fuite ou d’une fuite sans rupture manifeste (phénomène de « perspiration » d’anciennes prothèses).

Mais une fuite peut ne pas être décelée immédiatement ou lorsque le sein devient douloureux et/ou inflammatoire (pour des implants au sérum physiologique, il s’agira d’une perte rapide du volume).

Avec les implants de nouvelle génération en gel de silicone cohésif, fiables en terme de sécurité et de résistance, les complications sont aujourd’hui beaucoup plus rares.

EN PLUS

Next Motion est une application qui permet en moins d’une minute la réalisation, l’édition et le partage de vidéos dynamiques « avant/après » parfaitement standardisées et comparables.

Le CSMCE a choisi cette technologie innovante qui permet d’avancer en toute transparence dans la prise en charge du patient et favorise le lien de confiance avec le praticien.

QUESTIONS/RÉPONSES

    • Est-ce une intervention douloureuse ?
      Non, car un simple changement d’implant dans une loge déjà constituée lors de la première intervention nécessite beaucoup moins de temps, sans décollement majeur nécessaire.
    • Quel est le bon moment pour changer de prothèses mammaires ?
      Même si la qualité des implants n’a cessé de s’améliorer, tout matériel s’use inéluctablement avec le temps. La durée de vie moyenne, et donc le bon moment pour changer des implants en silicone se situe autour de 12 ans, et celle des implants en sérum physiologique de 8 ans.
    • Une surveillance particulière est-elle nécessaire ?
      Une surveillance régulière à la fois clinique (chirurgien gynécologue ou plasticien) et radiologique (échographie) doit être réalisée tous les 2 ans minimum, comme après toute pose d’implants mammaires.

Informations utiles

Avant l’intervention

  • Deux consultations sont à prévoir, l’une avec le chirurgien plasticien et l’autre avec l’anesthésiste.
  • Remise du devis et du consentement éclairé mutuel qui devront être signés avant l’intervention.
  • Arrêt du tabac 1 mois avant et après l’intervention.
  • Pas de prise d’aspirine (en dehors d’une indication cardio-vasculaire à discuter avec son cardiologue et/ou l’anesthésiste) 10 jours avant l’intervention.
  • Pas d’anti-inflammatoires 10 jours avant l’intervention.
  • Le rasage n’est pas obligatoire mais recommandé s’il s’agit d’une voie axillaire.
  • Réalisation de photographies pré-opératoires.
  • Délai de réflexion médico-légal de 15 jours incompressibles entre la 1ère consultation et l’intervention.

Le jour de l’intervention

  • Anesthésie générale.
  • Durée d’intervention : entre 1 et 3 heures en moyenne, en fonction du travail sur la loge (capsulotomie, capsulectomie, capsulorapphie)
  • Sortie le jour même (ambulatoire) ou 1 nuit d’hospitalisation en moyenne.

Après l’intervention

  • Séchage doux des pansements au sèche-cheveux après chaque douche.
  • Port d’un soutien-gorge de contention pendant 1 mois jour et nuit.
  • Oedème entre 1 et 2 semaines.
  • Reprise de l’activité professionnelle : entre 1 et 10 jours en moyenne selon le contexte.
  • Reprise d’activités sportives : 4 semaines.
  • Délai pour le résultat final : entre 1 et 2 mois.
  • Consultation à 15 jours, 3 mois et 12 mois pour contrôle clinique et réalisation de photos post-opératoires.
  • Une surveillance régulière à la fois clinique (chirurgien gynécologue ou plasticien) et radiologique (échographie) doit être réalisée tous les 2 ans minimum, comme après toute pose d’implants mammaires.

Tarifs

  • Changement de prothèses mammaires
    À partir de CHF 2900.-

Prenez rendez-vous

+41 21 566 11 56